dimanche 4 août 2013

La créativité du jazz au féminin et en toute diversité (L'Humanité)


Fête de l'Humanité 2013. Durant trois jours, la richesse du jazz made in France sera splendidement représentée sur la scène Jazz’Hum’Ah ! Présence très attendue de Laïka, Élise Caron, Macha Gharibian, Alain Jean-Marie…

En conviant Laïka, Élise Caron et Macha Gharibian, entre autres, la scène Jazz’Hum’Ah ! de la Fête de l’Humanité braque les feux sur le rôle essentiel des jazzwomen, que trop de médias et programmateurs sous-estiment encore. Si Alain Jean-Marie, pianiste et compositeur de renom international, nous fait l’honneur de lancer les réjouissances (le 13), c’est qu’il nous offre, en exclusivité, une première : son Quintet, qui se consacre au be-bop et comprend deux jeunes instrumentistes parmi les plus inventives, Airelle Besson (trompette) et Anne Paceo (batterie). En 2011, le maestro d’origine guadeloupéenne avait déjà fait appel, pour son Quartet, au tempo fertile de cette dernière. En outre, au cours de son admirable parcours, il a servi, avec la plus grande humilité, des chanteuses d’exception – Abbey Lincoln, Helen Merrill, Dee Dee Bridgewater…