vendredi 29 novembre 2013

Bukka White: Shake 'Em On Down

Samantha Fish Photo DR






Voilà un blues que j'ai découvert, il y a peu, interprété par Samantha Fish.










Bukka White (photo DR)










Intrigué, j'ai creusé un peu et découvert que ce blues avait été écrit par Bukka White et enregistré en 1937. Juste avant qu'il parte séjourner pendant deux ans dans un pénitencier de l'état du Mississipi.


Ce morceau a été repris par quelques grands noms du blues comme Big Bill Broonzy les années suivantes.


mercredi 27 novembre 2013

bourse d'échange Custom Pays d'Aix du 24 novembre 2013


Deux fois par an, une bourse d'échange est organisée par le club Custom Pays d'Aix.

lundi 25 novembre 2013

Retour vers le continent


Voilà c'est fini.... (chanson célèbre) tout à une fin et ce matin, nous terminons les bagages à la hâte. L'angoisse d'être en retard pour l'embarquement est présente. Petit déjeuné avalé,  « au revoir » appuyés et une effusion de remerciements à notre hôtesse, nous quittons l’hôtel Allegria   . dont les propriétaires, par leur sens de l'accueil, ont contribué fortement à la qualité de notre séjour..
Pour limiter nos regrets le ciel est menaçant et nous mettons les combinaisons de pluie. Histoire de dire que nous ne les avons pas trimballées pour rien.
Arrivés à Ajaccio, nous nous présentons à l'embarquement. Bien sur il faut patienter. L'Excelsior, le car-ferry qui doit nous accueillir n'est pas encore à quai. On regrette, subitement, la bousculade du matin pour être présents à l'heure. Il ne nous reste qu'à prendre notre mal en patience.



vendredi 22 novembre 2013

De Porticcio à Pietrosella un petit tour sur la côte corse




Comme chaque matin, le ciel est d’un bleu très pur. C’est un moment de calme et nous apprécions de boire notre café sur la terrasse de l’hôtel. Les couleurs chaudes de la roche contrastent avec la fraicheur du bleu de la Méditerranée. On ne voudrait pas sortir de ces instants. La sérénité est en nous.


Mais ce n’est pas tout, il faut se dégourdir les cylindres. Le programme du jour est simple : rester au bord de mer.

mercredi 20 novembre 2013

Vers le Col de Bavella où la double traversée de la Corse





 Voilà une belle journée qui s'annonce. Une de plus ! Ce séjour est vraiment merveilleux. Aujourd'hui direction les aiguilles de Bavella. Nous savons que la randonnée sera longue car l'itinéraire le plus direct représente plus de cent dix kilomètres à parcourir. Et ce rien que pour l'aller.

lundi 18 novembre 2013

Le Lac de Creno


Aujourd’hui, peu de kilomètres au programme de la moto*. Par contre ce sera complété par une petite balade pédestre en direction du lac de Créno.

 

Nous prenons la route de Sagone mais juste après la tour de Capigliolo, nous attaquons la D25 vers Casaglione.. Puis au croisement suivant nous prenons à droite vers le nord. La route est étroite mais bien revêtue… 


jeudi 14 novembre 2013

Calanches de Piana et Porto


Au départ de Tiuccia, nous montons vers le nord par la D81. Nous longeons d’abord une côte de roches plates. 



Après un cap dominé par la tour de Capigliolo, nous suivons une superbe plage jusqu’à un pont en travaux. 

Agnes Obel : « J’avais un besoin intense de faire de la musique » (Le Figaro)



Après avoir cartonné en France avec son premier album «Philarmonic»s, la chanteuse danoise est de retour sur la scène française avec un concert au Grand Rex le 14 avril. Entre musique classique, folk et pop mystique, rencontre avec une artiste à part.


mardi 12 novembre 2013

Vizzavona et les iles Sanguinaires


Après une nuit de repos bien mérité, nous partons hors des sentiers battus, du moins pour ce début de balade. Nous partons vers le Sud par la D81 que nous quittons pour prendre la D601 au moment où elle quitte le bord de mer. Direction Casaglione. La route est dans un premier temps assez difficile et étroite. Mais elle est bien revêtue ce qui facilite la progression.

vendredi 8 novembre 2013

L’hôtel Allegria à Tiuccia


Cet hôtel situé sur la commune de Tiuccia, à quelques kilomètres de Sagone, parait récent. Il est situé presque en bord de mer. Seule la route qui relie Ajaccio à Calvi par le bord de mer le sépare de la plage. Une plage petite avec quelques pierres sur le chemin de la mise à l’eau. Cela peut rebuter certains mais ce n’est pas déplaisant. Pour apprécier une plage fin, il faut se déplacer de deux kilomètres vers le nord où une grande plage s’étend avec une vue qui va jusqu’à Cargèse par beau temps.
 

mercredi 6 novembre 2013

De Porto Vecchio à Truccia


Après cette excellente nuit à bord du Venizelos, nous sommes en pleine forme. Après quelques hésitations, nous quittons Porto Vecchio en direction de Bonifacio. Il y a de la circulation. Quelques camions, des camping cars ralentissent la progression. Mais nous profitons du rythme relativement tranquille pour apprécier le paysage. Le maquis et ses verts qui varient à l’infini en fonction des essences d’arbre et de la lumière du soleil. Et ces barres rocheuses rouges qui se montrent à nous. Le paysage est différent après chaque virage. Suis-je dans un rêve ? La moto me ramène rapidement à la réalité de la route.
Arrivée sur Bonifacio. La roche est passée du rouge des schistes au blanc du calcaire. Le changement est brutal et surprend. C’est un peu comme si la plaque de Bonifacio avait été collée par l’histoire géologique au reste de la Corse.


lundi 4 novembre 2013

Petite promenade en mer dans les bouches de Bonifacio.


On ne peut visiter Bonifacio sans faire un petit tour en "promène couillon" dans les Bouches de Bonifacio. Les grottes, les calanques et les falaises sont superbes et vues de la mer, elles ont un aspect vraiment impressionnant. On peut passer sur les descriptions attrapes touristes de la grotte qui aurait la forme du chapeau de Napoléon ou du trou en forme de Corse dans une grotte. Mais le calcaire des falaises aux strates bien marquées et ces maisons qui les surplombent valent le détour.

vendredi 1 novembre 2013

En route ... En mer... Pour la Corse !


Ce soir, les vacances sont enfin, là. Les horaires de départ ne nous donnent que peu de latence entre la fin de journée travail et l’heure d’embarquement prévue.
Donc à peine arrivé, je charge la moto en espérant que rien n’aura été oublié.

Ma compagne arrive à son tour. Nous nous mettons en tenue et c’est parti.. Nous sommes dans les temps. Une descente sans encombre sur Marseille, nous permet d’arriver à la gare d’embarquement dans les temps.