vendredi 31 janvier 2014

De "the work song" à 'Sing sing song"

Oscar Brown, Jr








C'est un peu par hasard, écoutant Ana Popovic interpréter « Work Song » d'une façon que je vous laisserai libre d'apprécier et de commenter, que je me suis décidé à revenir aux source de cette belle chanson.








Nat Adderley


mercredi 29 janvier 2014

Les femmes s'invitent sur la planette blues

Depuis les origines, dans le monde du blues les femmes sont le plus souvent restées cantonnées au rôle de chanteuse. Voix célèbres ne manquent pas. De Big Mama Thornton à Rory Block. Elles savent faire bondir nos émotions au son de leur voix. Si les américaines dominent le sujet, les françaises comme Rachelle Plas ou Nina Van Horn ne sont pas en reste. Les instrumentistes restent , le plus souvent dans l'ombre. J'aurais du écrire restaient, car les choses changent.

Blues Caravan

vendredi 24 janvier 2014

Serious: le blues en héritage

 
Luther Allison

Serious est la chanson phare de l'album éponyme de Luther Allison sorti en 1987 chez  « Blind Pig ». Le fait que l'auteur soit installé en Europe, à l'époque, a permis  à des musiciens comme Jacques Higelin de participer à l'enregistrement.


mardi 21 janvier 2014

Goin' down... Quand les influences musicales se croisent

il y a un mois, environ, je vous avais présenté ce morceau. Il a construit le succès de Jeff Beck à l'époque de sa sortie.

Si l'on mesure la qualité d'une pièce de musique à la classe des musiciens qui se l'approprient pour en extraire l'âme, "Goin' down" doit faire parti de ceux qui traverseront le temps.

Bernard Allison


voici une interprétation, très personnelle de Bernard Allison au Marshall Michigan Blues Festival 2013. Pour mémoire Bernard est le fils de Luther Allison... Un pape, du Chicago Blues




vendredi 17 janvier 2014

Esperanza Spalding au carrefour des Jazz



Esperanza Spalding est née le 18 octobre 1984 et a grandi dans le quartier de King à Portland , Oregon , un quartier qu'elle a décrit comme un "ghetto" et étant " assez effrayant " . Sa mère l'a élevée seule avec son frère.

Ses origines métissées  l'ont conduite à porter un intérêt pour la musique des autres cultures. Dont la musique brésilienne. Elle en dit : "avec des chansons portugaises, le phrasé de la mélodie est intrinsèquement liée à la langue , et c'est beau."

mardi 14 janvier 2014

Mouans Sartoux - Gardanne: la traversée de la Provence


Grasse: Vielle ville
photo Provence Beyond

Après une fin de journée difficile, pour revenir de La Spezia, nous prévoyons un parcours plus tranquille. Comment séjourner à proximité de la ville que l’on dit capitale mondiale des parfums sans visiter une parfumerie. C’est vrai que cette industrie s’est développée ici de puis le milieu du XVIIIeme siècle. Elle a profité de l’abondance et de la variété des plantes aromatiques qui poussent dans la région.











A l’entrée de Grasse, nous voyons la possibilité de visiter le musée de la parfumerie Fragonard Attirés par les cuivres rutilants des alambics exposés à l’extérieur, nous entrons.

La parfumerie Fragonard est une des plus anciennes parfumeries de Grasse

Fondée en 1926 par Eugène Fuchs, elle installée depuis dans une des plus anciennes fabriques de la ville qui fut bâtie par le parfumeur Claude Mottet en 1841, elle est ainsi nommée en hommage au grand peintre local Jean Honoré Fragonard. Son musée, gratuit, présente des objets rares qui évoquent l'histoire de la parfumerie depuis plus de 5000 ans. Il est né dans les années soixante dix sur l’idée du patron de l’époque de valoriser les outils historiques ainsi que le savoir faire de la « Maison »


vendredi 10 janvier 2014

Retour vers la Côte d'Azur


On ne change pas un temps qui gagne... Ce matin il fait gris et le plafond est bas. De quoi ne pas nous faire regretter de pendre le chemin du retour. Après avoir rêvé sur la petite route du Parc des Cinque Terres, nous allons d'abord avaler environ 280 kilomètres d'autoroute... Voilà qui demande patience et longueur de temps.




lundi 6 janvier 2014

cinque Terre : Corniglia et Vernazza






Au sortir de Manarola, on longe les falaises et on aperçoit rapidement l'objet de notre prochaine visite.






Corniglia se distingue des deux villages visités précédemment car il ne descend pas directement sur la mer : la partie principale du village est située au sommet d'un promontoire surplombant la mer Méditerranée à environ 100 m d'altitude, entouré sur trois côtés par des vignobles en terrasse tandis que le quatrième donne abruptement sur la mer.



Pour les gérer, les viticulteurs ont mis en place un astucieux système de monorail.