lundi 27 octobre 2014

La douce soul de Bettye Lavette










Betty Lavette,  Voici un nom qui ne résonne pas forcément dans l’inconscient collectif des amateurs de musique. Seuls quelques passionnés de l’histoire de la musique la connaissent. Son registre musical et son timbre de voix trop proches des création de Tina Turner ont longtemps été écrasé par la prestance de cette dernière. Quand on l’écoute, on se dit de c’est dommage.

Après un premier 45 tour en 1962, et une longue période de disette  musicale, elle a fini par rencontrer le succès en venant se produire en Europe. Cela me rappelle, quelque part l’histoire de Calvin Russell qui avait fait de même au tournant des années 90. On disait de lui qu’il était le plus français des texans.


jeudi 23 octobre 2014

JAZZ COSMIQUE: Sun Ra, soleil noir (Libération)

Herman Poole Blount a illuminé le jazz de sa philosophie cosmique pendant près d’un demi-siècle. Son Arkestra, école refuge de musiciens affranchis, poursuit son œuvre à Philadelphie.

«Le concert n’était pas spectaculaire en termes d’effets scéniques - on sentait qu’ils étaient un peu fauchés - mais plutôt en termes d’atmosphère bizarre. Il était spectaculaire parce qu’il présentait une vision du monde tellement occulte, tellement différente, pour nous dans le public, que les seules réponses possibles étaient un refus complet ou une empathie instinctive pour un homme qui a choisi de rejeter tous les attributs d’une vie normale pour devenir un être d’ailleurs…»

Le journaliste et musicien britannique David Toop ne s’est toujours pas remis du premier concert de Sun Ra et son Arkestra au Royaume-Uni, en novembre 1970. Le groupe américain est alors au début de sa première tournée en Europe et le public découvre son univers total et exubérant.

lundi 20 octobre 2014

Gilberto Gil, sa bossa nous va (Libération)

Après un concert magique à Lyon la semaine dernière, le chanteur bahianais, ex-ministre de la Culture du président Lula, se produit en solo ce lundi au Châtelet.

Gilberto Gil, 72 ans, est l'un des fondateurs du courant tropicaliste. (Photo Daryan Dornelles)

En ce mois d’octobre, le Brésil dépêche en France son ambassadeur le plus charmant, le plus sensible, le plus accompli. Si, ce lundi soir au Châtelet (Paris Ier), Gilberto Gil est dans l’état de grâce qu’il a connu lundi dernier à Lyon pour la première date de sa tournée européenne, alors le concert promet d’être mémorable.
Sur le même sujet

vendredi 17 octobre 2014

John Massa enchante le Korigan



J'ai découvert le saxophoniste John Massa en l'écoutant au sein de la formation TheGodfathers of Marseille. Il y apporte une couleur particulière à la musique soul du groupe amené par Jean Gomez. Ce groupe travaille essentiellement sur des reprises de grands standarts avec un talent affirmé.

J'ai ensuite eu l'occasion de l'apprécier avec son quartet le « John Massa Trip Band ». Où il exprime sa musique faite d'un jazz teinté de funk. C'était au Perroquet Bleu. Un restaurant musicalmarseillais.

Ce soir, je retrouve le musicien avec grand plaisir au Korigan. Une petite salle située sur la route entre Aix en Provence et Luynes qui propose, depuis la rentrée, des soirées jazz le jeudi soir.

La salle est bien pleine. Des chaises sont disposées en rang serrés et, en attendant le début du spectacle, le public papote.






mercredi 15 octobre 2014

Archie Shepp, le blues sublimé et le cri de rébellion (L'Humanité)

Le légendaire saxophoniste et activiste convie, à Jazz à la Villette, à un programme inédit, avec le bluesman Joe Louis Walker 
 et la pianiste-vocaliste Amina Claudine Myers.

Révélé dès 1960 comme un des fervents artificiers du free jazz, Archie Shepp, à soixante-dix-sept ans, revient se désaltérer à sa source, le blues, pour un concert inédit à Jazz à la Villette, avec le guitariste et chanteur Joe Louis Walker et la pianiste et vocaliste Amina Claudine Myers. Le mensuel Jazz Magazine-Jazzman lui accorde, en septembre, la couverture et consacre un passionnant dossier « Archie Shepp-John Coltrane » de 35 pages. Les abonnés ont, en bonus, un CD de trois titres intitulé les Premiers Pas du jeune homme en colère : vingt-deux minutes d’une musique aussi radicale que radieuse. Le blues n’a cessé d’irriguer l’art de Shepp. On en perçoit les éclairs dans son dernier disque, Live-I Hear a Sound (re-création de son historique manifeste de 1972, Attica Blues). Le légendaire saxophoniste, compositeur, auteur et comédien américain incarne à la fois une modernité éclatante et la mémoire de la ségrégation raciale.

lundi 13 octobre 2014

Le contrebassiste Riccardo Del Fra rend hommage à Chet Baker (Le Monde)



Rémi Fox (sax alto), Ariel Tessier (drums), Virxilio Da Silva (guitare), plus ceux qui figurent déjà sur le superbe album hommage de Riccardo Del Fra, My Chet My Song (Cristal, Harmonia Mundi), Airelle Besson (trompette, dans le rôle, en scène) et Bruno Ruder (piano). Sept musiciens sur la scène du Sunside, réunis pendant trois soirs, les 3, 4 et 5 octobre (rue des Lombards, à Paris 1er) par leur Maître, Riccardo Del Fra. Deux sets d’émotion et d’exactitude : l’éthique de Riccardo, un traitement faussement réglo des harmonies, des jeux subtils d’écriture, beaucoup d’espace aux improvisateurs, une certaine élégance, mais surtout, sans rien d’engoncé, une certaine conception de la dignité et de la loyauté.

samedi 11 octobre 2014

Joe Bonamassa dévoile toutes les facettes du blues (L'essentiel)



ESCH/BELVAL – Le guitariste et ses très bons musiciens n'ont lésiné ni sur le temps ni sur la qualité samedi à la Rockhal.

Ce sont deux concerts que Joe Bonamassa a presté samedi à la Rockhal, une acoustique et un électrique. En complet veston clair et lunettes fumées, l'Américain a débuté la soirée encerclé de grattes sèches parmi lesquelles il piochait. Face à lui, un public assis. Une bonne chose pour un rendu intimiste car une marée humaine assez mature occupait tous les sièges de la grande salle.
Ce soir-là, il jouera certains de ses titres mais aussi des reprises retravaillés à sa sauce groovy. Il se défend à la voix, mais le jeune pourvoyeur de blues (37 ans) est essentiellement un guitariste hors pair servi par de solides musiciens.

mercredi 8 octobre 2014

Mon Vier dernier concert au Korigan de Luynes






Mon Vier, voilà un nom plein de poésie pour un groupe de rock et de rythm’n’blues. Ce groupe écume les scènes de notre région depuis 5 ans dans des endroits parfois improbables allant des pizzerias aux prisons. Ce samedi 27 septembre, le groupe a posé ses choses sur la scène de Korigan de Luynes.

Le Korigan est une petite scène qui, pour cette année 2014/2015 présente un programme varié et de qualité. Les spectacles vont du blues au jazz en passant par le rock’n’roll et la variété.















lundi 6 octobre 2014

Calvin Russell: I love you

 

Cette chanson est extraite de l'album "Sound of the fouth world" publié en 1997. Un peu de romantisme en ce début de semaine, ne peut pas faire de mal.




 

samedi 4 octobre 2014

Calvin Russel: Trouble






Calvin Russell n'a jamais été un grand optimiste. Cette chanson est extraite de l'album Dream Of The Dog publié en 1995.






mercredi 1 octobre 2014

Jazz, à l’envie à la mort (Libération)

(Photo Valentina Cinelli. Flickr)



JAZZ: Depuis les années 30, son avis de décès a maintes fois été publié. Alors, complètement «jazz been», le genre musical de John Coltrane et Miles Davis ? Points de vue de musiciens.

«Jazz is not dead» : c’est la punchline du festival Jazz à la Villette, dont l’édition 2014 vient de s’achever. Clin d’œil à Frank Zappa qui, en 1974, avait eu cette fameuse formule : «Jazz is not dead, it just smells funny» («le jazz n’est pas mort, il a juste une drôle d’odeur»). Le genre musical porté par Duke Ellington, Charlie Parker, John Coltrane et des milliers d’autres improvisateurs est certes encore vivant, mais a-t-il un avenir ? N’est-il pas devenu une musique de répertoire, encline aux commémorations et aux hommages, aux redites et aux citations ? Le festival de la Villette, avec bien d’autres, entend prouver chaque année que non, quoique sa punchline montre qu’il se pose bel et bien la question.